Bordeaux en Graves et Sauternes

En louant une voiture de collection en Graves et Sauternes, voyagez à travers le temps en partant à la rencontre de cet univers mythique. Entrez dans cette terre d’exception et découvrez ses nombreux villages pittoresques, ses châteaux, de la ville de Bordeaux à la petite ville de Sauternes en passant par La Brède et son château. Parcourez aussi la célèbre route des Vins de Bordeaux en Graves et Sauternes, un itinéraire unique, territoire d’illustres châteaux et d’appellations connues du monde entier, parfait à parcourir en louant une voiture ancienne !

Circuit de 2 jours et 140 kilomètres

1. La cité du vin de Bordeaux

Pour notre première destination, nous vous emmenons en voiture de collection à l’emblématique Cité du Vin de Bordeaux. Pour y accéder vous longerez les quais du bord de Garonne qui sauront vous guider le temps d’un moment unique. Vous pouvez vous garer en toute sécurité au parking « Cité du vin », au 2 Rue de Gironde.

Ce bâtiment est défini comme le phare de l’œnotourisme bordelais ou le totem de Bordeaux. Dès sa construction, la cité du vin n’a cessée de séduire ses visiteurs et depuis son ouverture en 2016, déjà plus de 1 500 000 visiteurs ont poussé la porte de cette architecture unique, qui dévoile toutes les richesses et la diversité viticole mondiale. Ce lieu est classé en 7ème position des meilleurs musées du monde par National Geographic. La cité du vin est un équipement culturel inédit dédié au vin comme patrimoine culturel, universel, et vivant. Elle offre un voyage spectaculaire autour du monde, à travers les âges, dans toutes les cultures. 

Ce bâtiment comprend huit étages dont 4 consacré uniquement à des bureaux non accessibles au public. Il offre différents espaces de visite dont un restaurant panoramique, « le 7 », un bar à vins, un salon de lecture, un auditorium, et un belvédère qui s’ajoute à l’espace principal du musée, dans le parcours permanent. Ce parcours permanent décline tous les univers du vin en 19 étapes avec des animations et des ateliers interactifs. Vous pourrez vous balader comme vous le souhaitez dans un vaste espace de 3000 m2. 

Informations utiles avant votre visite

Bien qu’il soit possible de prendre les billets sur place, nous vous recommandons de réserver sur internet afin de profiter d’un accès rapide.

Restauration sur place :

  • Le “7” - Gastronomique - $$$ - Vue exceptionnelle sur Bordeaux et la Garonne, un conseil laissez-vous surprendre par les choix du sommelier !
  • Latitude20 - Cave Bar snack - $ - Au sein du jardin de la Cité du vin, restauration rapide maison
  • Les Halles de Bacalan - $ - En face de la Cité du Vin, laissez-vous séduire par la cuisine des producteurs locaux dans ce lieu d’ouverture et de convivialité.

2. Le château des Carmes Haut-Brion

Lors du voyage vous allez découvrir le magnifique château des Carmes Haut-Brion situé dans la métropole bordelaise. Vous vous y rendrez en voiture de collection et découvrirez de superbe paysage typiquement girondin. 

En 1584 va commencer l’histoire du domaine lorsque Jean de Pontac, propriétaire de la maison noble Haut-Brion et de ses vignobles, donne aux religieux des Grands Carmes, une partie nord de sa propriété. Le domaine se compose alors d’un moulin, des vignes et des prés. Les religieux le conservent jusqu’à la Révolution, y ajoutant entre-temps une partie des vignes de Haut-Brion. Ils y produisent un vin des plus réputés, conservant initialement le nom "Haut-Brion" qui se transforme par l’usage en "Carmes Haut-Brion".

Vendu comme Bien National, la propriété est achetée au début du XIXe siècle par Léon Colin, négociant, ancêtre de la famille Chantecaille-Furt. Il fait alors aménager un parc paysager et construire un imposant château. La famille Chantecaille-Furt conserve le domaine durant près de 200 ans. Le vin est jusqu’en 1984, mis en bouteille par le négoce familial puis, à partir de 1985, mis en bouteille au château et commercialisé par la place de Bordeaux. Le domaine de 10 ha est acheté en 2010 par le promoteur immobilier girondin Patrice Pichet. 

Le vignoble de 6 ha, situé à cheval sur Pessac et Bordeaux et à proximité immédiate de Haut-Brion, s’étend sur des sols de grosses graves, de sables et d’argiles sur sous-sol calcaire. Bien orienté, il bénéficie d’un ensoleillement et d’un drainage de bonne qualité. L’encépagement est constitué de Merlot (40%), Cabernet-franc (40%) et Cabernet sauvignon (20%). L’âge moyen des vignes est de 41 ans et la densité de plantation de 10.000 pieds/ha. Le travail de la vigne est mené de façon traditionnelle avec un objectif qualitatif de maîtrise des rendements.

Informations nécessaires avant votre visite en voiture ancienne

3. Le château de Léognan

Partons sur les traces du château de Léognan, aux portes de Bordeaux. Vous découvrirez des vins situés sur la très prestigieuse appellation Pessac-Léognan. 

Le château de Léognan, repris depuis 2007 par Chantal et Philippe Miecaze est une propriété familiale de 6 hectares plantés en 1989. Ils ont parfaitement restauré le château datant du XVII-XIXe siècle. Sa production confidentielle, du fait de leur petit vignoble, se veut entièrement tournée vers le qualitatif, avec des rendements limités et une densité de plantation élevée. Ils élaborent des vins élégants et féminins dignes des grands terroirs bordelais. Attaché à produire ses vins en limitant son impact sur l’environnement, le château de Léognan se revendique d’une viticulture raisonnée. La famille Miecaze, tournée vers l’œnotourisme, vous accueillent dans un cadre bucolique et convivial en visites dégustations, séminaires ou pour des nuits en chambres d’hôtes et repas au restaurant bistronomique Le Manège.

Informations nécessaires pour visiter le château en voiture ancienne

4. Le château de Montesquieu, sur les pas de l'homme illustre

Après la visite du très beau château de Léognan, nous allons découvrir en voiture ancienne, le château de Montesquieu situé sur la petite ville de La Brède. 

Le château de La Brède est l’endroit où naquit et vécut Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu. C’est là qu’il est toujours revenu, fidèle à ses racines et à lui-même. C’est un domaine qu’il a patiemment agrandi et soigneusement géré, c’est un parc qu’il a embelli, une chambre où il recevait parfois ses visiteurs, une bibliothèque qu’il a emplie de livres ainsi qu’un endroit d’où il pouvait contempler cette terre tant aimée.
Ce témoin de la féodalité fut construit à partir de 1306, sur l'emplacement d'un château plus ancien. Malgré les quelques aménagements effectués durant les siècles suivants, ce monument a conservé son caractère de forteresse : vaste enceinte polygonale à 17 pans droits, aux murs de 2 mètres d'épaisseur, renforcée par sa tour maîtresse, haute de 30 mètres environ. A l'extérieur, une large allée traverse le parc à l'anglaise. A l’époque de Montesquieu, cette imposante bâtisse était le centre d’un beau domaine, seigneurie qui regroupait les fiefs de La Brède, Martillac et Saint-Morillon.

On accède au château proprement dit par 3 ponts-levis qui permettent de franchir les douves aujourd'hui animées par le ballet des carpes.
La chambre du philosophe est conservée en son état du XVIIIe siècle ; un montant de la cheminée porte la marque de frottement de son soulier, car il avait coutume d'écrire là, sur son genou… La vaste bibliothèque (185 m2), sous une voûte impressionnante, ornée d'une fresque peinte fin XVe siècle, n'abrite aujourd'hui plus aucun livre (les derniers des 5 000 livres ont été légués en 1994 à la bibliothèque de Bordeaux afin d'en assurer la conservation).

Transmis à ses descendants, le château et son domaine, classés au titre des Monuments historiques, ont gardé l’esprit de Montesquieu et le souvenir d’une histoire de huit siècles.

Informations utiles pour votre visite du château

5. Dégustation perché au château de Rayne Vigneau

Descendons un peu plus bas pour découvrir un nouveau château situé sur les hauteurs du village de Bommes, au cœur du Sauternais. Le très réputé château de Rayne Vigneau vous ouvre ses portes pour une visite et des dégustations uniques

Créé au début du XVIIème siècle par Gabriel de Vigneau, le domaine est acheté en 1834 par Mme de Rayne, née Catherine de Pontac. Ce cru de Sauternes a été classé dans les tout premiers en 1855 sous le nom de Vigneau. Le petit neveu de Mme de Rayne, Albert de Pontac, dont l’histoire se confond avec celle des Grands Vins de Bordeaux, lui donnera son nom de "Rayne Vigneau" un peu plus tard.

Des investissements importants ont été réalisés par les propriétaires successifs. Acquis en 1971 par la maison de négoce Mestrezat, puis en 2004 par le Groupe Crédit Agricole, il est racheté par Derek Smith fin 2015. Le vignoble de 62 hectares d’un seul tenant est célèbre pour sa butte bien connue des géologues, qui comprend une grande variété de minéraux d’origine pyrénéenne sur un lit de graves et de sables avec un sous-sol argileux.

Depuis 2007, l’exploitation a adopté l’agriculture raisonnée, respectueuse de l’environnement. L’encépagement du vignoble est constitué de 80 % de Sémillon et 20 % de Sauvignon.

A l’occasion de votre visite vous aurez la chance de pouvoir déguster un premier grand cru classé de Sauternes perché dans un arbre. C’est une activité unique en France qui vous offre l’opportunité d’apprécier à la fois un vin délicat ainsi que le panorama romantique du Sauternais.

Allons à deux pas de là découvrir le château Filhot toujours dans la prestigieuse appellation de Sauternes.

Infos utiles pour votre visite en voiture de collection

6. Sauternes et le château Filhot

Situé en bordure de la forêt des Landes, sur le versant sud de la colline de Sauternes, et traversé par le célèbre Ciron, le vaste domaine du Château Filhot couvre 350 hectares de terrain d’un seul tenant, dont 62 ha de vignoble avec un encépagement correspondant à 60% en Sémillon, 36% en Sauvignon et 4% en Muscadelle. Durant un siècle, la famille de Filhot développe le vignoble avec ardeur et succès, à tel point que son vin sera considéré comme l’un des tout premiers vins liquoreux juste derrière Yquem. Rebaptisé alors "Château de Sauternes" pour quelques décennies, Filhot retrouve son nom en 1901. Château Filhot est géré depuis par Gabriel de Vaucelles, descendant de la famille.

Informations avant votre visite au château

En continuant votre périple en voiture ancienne, vous ferez un arrêt à la maison du Sauternes qui regroupe une cinquantaine de producteur de Sauternes. Là-bas, vous retrouverez une grande variété de Sauternes ainsi que des produits « gourmands » et artisanaux tels que du fois gras, des ballotins de raisins dorés, de la confiture ou encore du miel. Ils vous prodigueront leur précieux conseils et vous aurez la possibilité de déguster une vaste palette de leurs vins.

7. Le château de Roquetaillade

Partons ensuite en voiture de collection à la découverte d’un site exceptionnel de la Gironde. Classé monument historique en 1840, Roquetaillade est constitué de deux châteaux fort du XII et XIVe siècle, toujours habités et entièrement meublés, par la même famille depuis plus de 700 ans. 

En vous rendant sur le site en voiture de collection vous contemplerez les remparts, les tours, les donjons ainsi que les premières cheminées Renaissance du bordelais. Derrière ses façades austères médiévales, c'est tout l'univers du grand architecte Viollet-le-Duc qui vous attend. Dans un style Renouveau Gothique ses créations se parent de couleurs et de motifs exubérants, prélude de l'Art Nouveau. Un vrai décor de cinéma qui a reçu Fantômas, Louis de Funès, Roger Moore...

Le château a été sauvé par Viollet-le-Duc au XIXe siècle, qui y entreprend d'importants travaux de décoration et de création de mobilier. Le parc de Roquetaillade comprend les vestiges de l'enceinte médiévale avec la barbacane, le ruisseau du Pesquey et ses berges, le chalet XIXe et le pigeonnier du Crampet, qui fait partie de l'Écomusée de la Bazadaise. Le château de Roquetaillade ouvrira ses portes au public en 1956.

Informations pour votre visite du château

Tout comme le château de Roquetaillade, le sud gironde regorge de monuments historiques. Allons à la suite de cette visite découvrir la très prestigieuse cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Bazas.

La cathédrale, joyau de la cité classé Monument Historique, est le point de rassemblement de la population depuis le Vème siècle. La cathédrale actuelle, construite à partir de 1230 sur la base des monuments antérieurs, a subi, avec des destructions importantes, deux cataclysmes majeurs : les guerres de religion et la révolution de 1789 qui laissèrent des traces profondes. La cathédrale est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des Chemins de Saint Jacques de Compostelle depuis 1998.

8. Le château de Cérons

Continuons notre tournée des châteaux en voiture de collection avec celui de Cérons. Surplombant la Garonne, le château est une chartreuse viticole datant de la fin du XVIIe siècle. Il est classé monument historique et se situe en plein cœur du village de Cérons, dans la région des Graves. 

Depuis 2012, Xavier et Caroline Perromat perpétuent l’histoire du domaine familial avec pour objectif de produire des vins de meilleure qualité dans l’appellation Cérons, qui constitue l’une des plus vieilles et confidentielles appellations de la région. Au château, vous découvrirez la magnifique chartreuse datant du XVIIème siècle qui fait face à la ravissante église du village du XIIème siècle. Ce remarquable ensemble architectural est aujourd’hui inscrit au titre des Monuments Historiques. Vous aurez aussi l’occasion de découvrir les vignes entourant le château, les chais ainsi que la tonnellerie. Vous dégusterez 3 vins du château de Cérons dans la salle de dégustation du château, qui vous seront offert pour terminer la visite extraordinaire et authentique. 

Si vous en avez envie vous pourrez profiter d’un pique-nique dans le parc du château en le composant dans la boutique de leur produit locaux (terrines de canard, tapenade, gourmandises…) avec un verre de Château de Cérons et vous le partagerez à l’ombre des Magnolias lors d’un moment magique. 

Informations avant votre visite en voiture de collection

9. Le château de Portets

Après la présentation de ce merveilleux domaine, partons en voiture de collection à la découverte de ce château d’exception classé Monument Historique. Une offre oenotouristique variée vous attend avec des visites à thèmes, la projection de films, un espace scénographique et un espace numérique et photocall. 

Avec son architecture remarquable au style Renaissance, le château de Portets dispose d’une terrasse en pierre dominant le vignoble. Jusqu’au XVIe siècle, c’est la Baronnerie de Portets qui exerçait ses droits sur les terres du château, qui était un véritable château Fort. Par la suite, cela deviendra la résidence du Baron de Montferant. À partir de 1587, la famille du Baron de Portets va rester pendant plus de deux siècles à la tête de la Seigneurie. Le dernier représentant cèdera ses biens avant de mourir en 1781 à Valdec de Lessart qui ensuite les revendra quatre ans plus tard à la famille Séguineau de Lognac, laquelle restera propriétaire du château de Portets jusqu’à la fin du XIXe siècle. 

C’est au milieu du XXe siècle, que l’histoire va enfin débuter. Jules Théron, ingénieur agronome et président du conseil général d’Oran en Algérie, acquiert le domaine en 1956. 

Le bâtiment se trouvait alors dans un état désastreux, laissé à l’abandon après que les allemands l’aient occupé pendant la Seconde Guerre Mondiale. 

Accompagné de son fils Jean-Pierre, ingénieur agronome et œnologue, il met toute son énergie pour réveiller ce domaine endormi. 

Le château est désormais en parfait état et constitue le plus imposant édifice de Portets, avec ses grilles en fer forgé, son escalier grandiose, sa tour, sa vaste cour carrée ainsi que son parc. Maintenant très dynamique au niveau œnotouristique, le château de Portets s’est vu rénover une salle de 400m2 dans le but de proposer une visite œnologique atypique (salle de séminaire, espace de scénographie, espace de dégustation, espace traiteur, boutique...).

Informations complémentaires pour visiter le château.

10. La place de la Bourse et son miroir d'eau

Pour la fin de notre escapade en voiture ancienne, dirigeons-nous vers la place de la Bourse à Bordeaux. Partez à la découverte de cette emblématique place bordelaise soulignée par un élégant éclairage la nuit et par son miroir d’eau unique en son genre. 

Au XVIIIe siècle, il a fallu 20 ans de travaux pour réaliser cette emblématique place de Bordeaux. C’est ici que commence l’effacement du Bordeaux médiéval enfermé dans ses murs depuis des siècles. 

Depuis 1720, l’intendant Boucher œuvre auprès des jurats et du parlement pour créer une place royale et ouvrir enfin la ville-forteresse. Son choix de s’assurer les services de Jacques Gabriel, Premier Architecte du Roi Louis XV, sera décisif : cette place rectangulaire à pans coupés, aux façades ornées de mascarons et de ferronneries s’impose pour engendrer la ville classique. L’Hôtel des Fermes construit par Gabriel père, puis l’Hôtel de la Bourse par Gabriel fils et le pavillon central isolé qui brise définitivement la « muraille », (1735-1755) compose cette place royale.

En son centre la place accueille, depuis 1869, la fontaine des trois Grâces. Elle connait un succès qui n’a aucune limite. C’est la fontaine la plus photographiée de la ville par les touristes venus du monde entier depuis la création du miroir d’eau. 

Celui-ci est devenu une grande attraction et vaut la peine d’y rester quelques heures. Le miroir d’eau est en fait le plus grand bassin réfléchissant du monde et est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il n’a que 2 centimètres de profondeur et crée un effet miroir hypnotisant qui reflète la place de la Bourse et tous ses bâtiments qui l’entoure. Il existe trois programmations de l’eau, le mode brume, miroir ainsi que « piscine ». C’est le meilleur endroit pour se détendre après une longue journée de visites en voiture de collection.