Les Journées européennes du Patrimoine

En 1984, le ministère de la Culture a créé les « Journées Portes ouvertes des monuments historiques ». Aujourd’hui, plus de cinquante pays se sont inspirés du modèle de cet événement à succès durant lequel des lieux notables sont ouverts au public le temps d’un week-end. Des musées proposent également des entrées exceptionnellement gratuites ou des tarifs réduits. En France, un thème général est retenu chaque année : « Métiers et savoir-faire » en 1998, « Les grands Hommes » en 2010 ou « Patrimoine et éducation » en 2020. À chacune de ces occasions, les lieux officiels du gouvernement – palais de l’Élysée, palais du Luxembourg, palais Bourbon, etc. – sont les plus visités par les curieux. En 2000, la ministre de la Culture rebaptise les Journées nationales du patrimoine en Journées européennes du patrimoine, à ne pas confondre avec la manifestation organisée sur le même modèle par le Conseil de l’Europe depuis 1991. La Fédération Française des Véhicules d’Époque, association qui encourage et coordonne la conservation et la collection des voitures anciennes, est partenaire des Journées européennes du patrimoine.

Les Journées européennes du patrimoine : un rendez-vous incontournable

Tous les ans, les Journées européennes du patrimoine sont un événement marquant où tout citoyen ordinaire peut se retrouver à fouler les parquets du palais de l’Élysée, à s’infiltrer dans des lieux insolites et à participer à de belles activités dans le Paris médiéval ou dans les châteaux d’Île-de-France. En 2019, douze millions de personnes avaient profité de l’accueil de mille sept cent sites et monuments historiques publics ou privés.

La FFVE a marqué son soutien à cet événement culturel majeur par la signature d’un partenariat triennal avec le Ministère. À la faveur de cet accord, les musées mais aussi les collectionneurs et les artisans ouvrent leur passion au public avec l’ambition de faire partager sa diversité et sa richesse aussi bien esthétique qu’industrielle. 

Ainsi, l’appui de la FFVE permet d’admirer et d’apprendre au contact de hauts lieux de la mémoire automobile : les ateliers de rénovation et de restauration de voitures axés sur le savoir-faire, les collections de constructeurs et les musées associatifs, idéaux pour contempler les plus belles pièces d’antan. Mieux encore, la FFVE organise des parcours en automobiles d’époque avec l’aide des autorités locales urbaines : un système de navette est mis en place sur des circuits reliant les différents sites ouverts au public.

Les clubs, les professionnels de métiers d’art et les musées adhérents de la FFVE reçoivent l’aide nécessaire des délégués régionaux dans l’animation de ces journées si précieuses. Par son partenariat avec les Journées européennes du patrimoine, la FFVE a réaffirmé la place centrale tenue par les véhicules anciens dans le patrimoine national. Ce sont de merveilleux témoignages économiques, sportifs, industriels et techniques : ils recèlent en eux la mémoire des fleurons du siècle précédent et des façons de vivre passées.

Des exemples de musées de l’automobile à visiter lors de l’édition 2020

Les animations et les expositions autour des véhicules de collection ont lieu partout en France car la FFVE couvre un total de quarante-cinq musées, de mille trois cents clubs, de deux cent trente mille collectionneurs et de quatre cents professionnels du véhicule ancien. En tout, cela correspond à plus de huit cent mille véhicules présentables lors de la manifestation culturelle annuelle.  À Paris, un parterre de vingt voitures est par exemple exposé dans les jardins du Palais-Royal. Où que vous soyez en France, un musée automobile se tient prêt à vous accueillir gratuitement. En Vendée, le musée de Talmont Saint Hilaire exhibe une collection familiale débutée en 1939 et rassemblant deux-cent voitures anciennes, depuis les hippomobiles des années 1885 jusqu’aux modèles futuristes en passant par des cycles, des motocycles et des automobiles historiques. À Strasbourg, la Carrosserie HH Services propose des ateliers de découverte de la profession de tôlier-formeur au sein d’un espace de restauration des voitures les plus prestigieuses (Aston Martin, Porsche, Jaguar, Bugatti).

L’ambiance est plus spartiate à Saumur : les musées des blindés reçoivent les visiteurs pour leur permettre de contempler l’impressionnante collection de véhicules militaires en provenance du monde entier, tout en offrant un enseignement historique sur l’utilisation des chars d’assaut. Sur le même format, le musée de blindés de la Militaire Association Troyenne travaille à la mise en valeur de l’histoire militaire depuis 1986, à travers une collection de soixante-cinq véhicules. Le lieu comprend des canons, des chars, des obus, des moteurs. Certains blindés sont d’une grande rareté comme la chenillette Renault UE ou le Sherman.

L’automobile est née en France en 1891 et il est tout naturel de retrouver d’anciens modèles mis à l’honneur à l’occasion de cette manifestation culturelle massive. La FFVE soutient également les Journées européennes du patrimoine sous la forme d’un don annuel au Ministère, prolongation des actions caritatives de la FFVE qui avaient déjà lieu lors des JEP depuis 2011.

Retrouvez d’autres articles Culture sur l’automobile ancienne : 

La FFVE

Les dessous de l’affaire Schlumpf

Notre service

CLASSIC HUB est une plateforme de location de voitures de collection entre particuliers qui démocratise l’usage touristique de l’automobile ancienne. Le site propose une offre unique, clés en main, pour réserver un véhicule ancien en un instant pour partir en balade quelques jours, trouver la voiture idéal pour son mariage, etc. le tout en étant intégralement assuré. Vous n’avez plus qu’à choisir votre voiture.

classic-hub.com

sendLogoNewsletter

facebookLogo instagramLogo linkedinLogo